Basé sur une approche participative des populations et des structures d'encadrement, le " PADER " est un programme interactif formation - financement des auto-emplois. Sa mise en application comporte les cinq étapes suivantes :

1ère étape : La campagne d'information et de sensibilisation
Cette étape a pour but d'informer les populations ciblées sur le programme, ses avantages et les conditions d'éligibilité. Elle se fait dans les villages concernés, à travers les réunions d'informations et de sensibilisation, sous la conduite du FNE et des structures partenaires d'encadrement impliquées dans le projet. De plus en plus, cet espace d'information et de sensibilisation sert parallèlement de campagne contre le VIH/SIDA.

2ème étape : L'identification et la sélection des candidats

Durant cette étape, les candidats intéressés sont accueillis, enregistrés puis soumis à un entretien d'évaluation. Les candidats sont sélectionnés sur la base de critères précis : motivation, possession d'un terrain approprié, capacités physiques (notamment pour les programmes agricoles). Le FNE est également assisté dans cette étape par les structures partenaires, et par les Ministères chargés de l'agriculture, de l'élevage et de l'artisanat.

3ème étape : La formation
Les candidats sélectionnés sont formés aux techniques modernes de production dans leur domaine d'activités. La formation intègre un important volet de suivi-encadrement sur le terrain. Elle est assurée par des partenaires agréés avec qui le FNE signe un contrat à cet effet. Ceux-ci sont des structures d'encadrement spécialisées dans l'appui technique des activités en milieu rural.

Les candidats bénéficient d'abord d'une formation théorique de très courte durée (environ cinq jours), sur les techniques de culture, de conservation et de commercialisation de ou des produits à vendre. Cette formation continuera sur le tas à travers le suivi-encadrement, après l'installation des candidats en auto emploi.

4ème étape : Le financement et l'installation en auto emploi
Les candidats retenus après la formation sur la base d'un projet viable seront financés et installés en auto emploi suivant les procédures du FNE.

Le financement est octroyé sous forme de moyens matériels, d'intrants, et éventuellement d'un appui au Fonds de Roulement pour renforcer la main d'œuvre nécessaire pour les premiers travaux.

Il est demandé à chaque bénéficiaire un apport en industrie qui consiste en sa force du travail (par exemple : la préparation du sol pour le semis dans le cas des activités agricoles ; ou la constitution d'un hangar approprié dans le cas d'une activité d'élevage).

Les bénéficiaires devront appartenir à des groupes organisés de telle manière que certains équipements de production soient la propriété du groupe, ceci dans le but de réduire les coûts d'investissement. Ce regroupement permet aussi de faciliter le suivi, puis de générer les synergies qui constituent un important facteur pour la réussite et le développement du programme.

5ème étape : Le suivi-encadrement et le recouvrement
Comme nous l'avons relevé au niveau de la 3ème étape, la formation continuera sur le tas par le suivi-encadrement. Ce volet relève de la formation sur le tas. A la fois personnalisé et collectifs, il couvre toutes les différentes phases pratiques de la production à la commercialisation. Ceci est fondamental dans la conduite d'un " PADER ". Il permet non seulement d'optimiser les chances de succès du programme, mais aussi d'assurer un bon taux de recouvrement.

Le recouvrement débute après les premières ventes de la première campagne de production. Il est assuré à la fois par le FNE et la structure d'encadrement sur qui repose une forte responsabilité, de part son engagement dans cette opération.