Le PEJ est basé sur trois programmes différents : deux programmes d'appui à l'insertion en emplois salarié : les programmes PED (Programme Emplois Diplômés) et PREJ (Programme Retraite Emplois Jeunes) ; et sur un programme d'appui aux micro entreprises en phase de démarrage : le MICROPAR (Programme de Parrainage des Micro entreprises)

1. LE PED
Le PED, programme de stage pré-emploi, dans le cadre spécifique du PEJ, permet à son bénéficiaire d'effectuer dans une entreprise, un stage de formation de 6 à 24 mois. Pendant cette période, il apprend un métier sous le contrôle d'un tuteur de l'entreprise. La durée sera fonction de l'entreprise, du métier et des contraintes spécifiques de l'activité.

Pendant la période de stage, une indemnité est versée au stagiaire. Le FNE et l'entreprise supportent à 50% chacun, les frais de cette indemnité. Il est en plus demandé à l'entreprise de supporter les frais de transport du stagiaire.

Si au terme de son stage, le candidat est retenu, le FNE supporte pendant une durée modulable maximale de 3 mois 50% de son salaire de base.

Par ailleurs, l'employeur qui reçoit un stagiaire dans le cadre du PED est exonéré du paiement des impôts sur les frais de stage.

2. LE PREJ
Le programme PREJ vise l'insertion en entreprise de jeunes diplômés, en remplacement des personnes appelées à faire valoir leurs droits à la retraite, ou des personnes qui directement ou indirectement doivent laisser leurs postes pour remplacer ces retraités ; et ceci dans le strict respect de la politique de gestion des ressources humaines de l'entreprise.

Le FNE supporte 50% de la rémunération versée au candidat durant les douze premiers mois, suivant un barème pré-établi.

Par ailleurs, l'employeur qui reçoit un stagiaire dans le cadre du PREJ est exonéré du paiement des impôts sur les indemnités versées sur la période du stage.

Le champ d'application de ces programmes peut également concerner les emplois de masse.

3. LE MICROPAR
Le " MICROPAR " visait à aider les micro entreprises à mieux assurer leur développement grâce à leur prise en charge par un chef d'entreprise (le Parrain) à travers le développement d'une relation de " la main tendue d'un grand frère à un petit frère ". Il s'agissait ainsi de susciter l'esprit citoyen et d'impliquer les chefs d'entreprise dans un plus grand engagement dans la lutte contre le chômage des jeunes. Ainsi ses objectifs sont : " renforcer le développement des micro entreprises financées au FNE grâce à un appui - encadrement - conseil d'un parrain qui est un chef d'une entreprise relativement plus grande, donc plus expérimenté. " de manière générale, le programme vise à susciter l'intérêt pour les chefs d'" entreprises aînées " à jouer un rôle de locomotive dans le processus de promotion du micro entrepreneuriat, donnant ainsi une chance à de jeunes promoteurs de réaliser leur rêve, et de devenir, pourquoi pas, les Parrains de demain.

Le Parrain offre au promoteur de la micro entreprise parrainée un certain nombre d'appuis techniques et éventuellement financiers de nature à soutenir le développement et l'épanouissement de la jeune entreprise.

4. Avantages de ces trois programmes pour les entreprises et les chercheurs d'emplois

4.1 . Le PED
Ce programme permet aux entreprises de :

faire acquérir à moindre coût une expérience et un esprit maison au futur collaborateur ; évaluer le candidat pendant une longue période avant un éventuel recrutement définitif (sans engagement préalable) ; bénéficier d'avantages fiscaux (exonération du paiement des impôts sur frais de stage) ;

et aux chercheurs d'emploi,

le PED lui permet d'acquérir une formation dans un métier pratique en même temps qu'une expérience en entreprise. Il convient de noter ici que la chance pour le jeune d'être recruté définitivement par l'entreprise l'ayant formé est importante. Le taux de rétention est actuellement dans l'ensemble de l'ordre de 93%.

4.2 . Le PREJ
En plus des avantages du PED, le PREJ permet aux entreprises d'assurer la continuité de l'emploi et un transfert optimal de compétences au poste concerné, gage de gain de productivité ; et au chercheur d'emploi l'assurance d'un emploi en cas de stage concluant.

4.3. Le MICROPAR
Le MICROPAR permet aux entreprises d'avoir la satisfaction, au-delà leurs activités classiques, de contribuer sous un angle beaucoup plus social, au combat contre le chômage et la pauvreté dans notre pays.

Aux promoteurs de micro entreprise il lui donne l'opportunité de bénéficier de l'expérience d'un aîné, et d'autres formes d'appui - encadrement - conseil que celui-ci peut lui apporter pour assurer l'épanouissement de son entreprise.

5. Mise en œuvre du PEJ
Ce programme a démarré déjà dans son volet emplois salariés (PED et PREJ) avec la CNPS qui a recruté 19 Jeunes Diplômés de l'Enseignement Supérieur dans le métier du Conseil Juridique et Fiscal.

Sa mise en œuvre comprend les phases suivantes :

Pour le volet emplois salariés :

- La sensibilisation des entreprises ;
- L'analyse des besoins des entreprises ;
- La signature des Conventions de Partenariat ;
- La sélection des candidats ;
- La mise en stage des bénéficiaires ;
- Le suivi et l'évaluation.

Pour le volet MICROPAR :

- La sensibilisation des entreprises ;
- La recherche du parrain ;
- la signature des conventions de partenariat tripartite (parrain - FNE - parrainé) ;
- Le suivi et l'évaluation du Programme.


6. Période de lancement
Le lancement de ce programme est prévu le 13 novembre 2007 à Douala, à la suite d'un forum de rencontre FNE - Entreprises